[Preview] PES 2015

La démo du nouveau PES est disponible depuis quelques jours sur les différents stores de nos petites consoles alors que le jeu complet n’est attendu lui que pour le 13 novembre 2014. Pourquoi le jeu de Konami sort-il avec près de deux mois de retard sur son concurrent direct, FIFA ? Retrouve t’on enfin des sensations dignes de ce que le géant du jeu de foot des années 2000 nous laissait envisager ?

Le rythme de jeu, véritable débat

Ce qui fait la principale différence et qui saute aux yeux quand on joue à ce nouveau PES, c’est le rythme de notre partie. À l’inverse d’un FIFA qui se veut résolument tourné vers l’offensive avec des actions menées rapidement et construites en un clin d’œil, le protégé de Konami se veut beaucoup plus lent, tourné vers la construction du jeu et la mise en place  de passes millimétrées.  Au tout début j’ai été surpris par ce type de gameplay, voir presque désabusé, puis au fil du temps, j’ai réussi à me faire à cette construction de jeu qui ressemble finalement plus à celle des véritables matchs de foot que ce que propose FIFA (oui, même quand on regarde un Real – Barcelone, les joueurs sont rarement en train de courir pendant 90 minutes non-stop).

Une véritable différence de genre

On compare (trop) souvent les deux principaux jeux de football sur leurs qualités et leurs défauts et celui qui gagnera la bataille chaque année. Pourtant, si comme la majorité des gens, j’ai longtemps été un PES Gamer pour devenir un FIFA Gamer depuis la PS360, on ne peut plus vraiment comparer ces deux jeux qui abordent deux styles totalement différents. PES est bien LA simulation de jeu de football et se veut bien plus technique et lent que son compère FIFA qui reste le must en terme d’arcade et de plaisir de jeu. Alors certes, on pourra faire un comparatif sur d’autres points comme l’ambiance dans les stades, l’interface, les commentaires, les modes de jeu disponibles, la technique, etc mais arrêtons de dire que l’un est mieux construit que l’autre puisque ces deux jeux ne proposent pas les mêmes challenges.

Graphiquement au top

Pour revenir sur certains points non développés auparavant, il faut avouer tout d’abord que sur cette démo, l’ambiance dans les stades n’est pas transcendante. On ne retrouve pas la folie et les chants que peuvent entonner les meilleurs publics d’Europe. Après, peut-être y’aura t’il un rectificatif sur la version complète. Quand aux commentaires, ils sont absents de la démo mais on espère juste que Darren Tulett ne sera pas de la partie cette fois-ci car le mec est légèrement agaçant (dans le jeu). Par contre graphiquement, cette mouture est au top et surclasse même la version d’EA Sport dans ce domaine. Le FOX Engine de Konami fait un travail merveilleux et je dois dire que j’ai été estomaqué par la ressemblance de certains joueurs. Vous pouvez d’ailleurs vous faire votre avis avec les images qui suivent entre les deux versions de Franck Ribéry (FIFA à gauche et PES à droite).

IMG_20140929_123101IMG_20140929_123054

Conclusion:

Attention revoilà PES ! Le jeu de football qui nous a fait chavirer sur PS2 et Xbox pendant plusieurs années pourrait faire un come-back fracassant et remettre les pendules à l’heure avec son principal rival. Reste à voir si les autres défauts de ses prédécesseurs sont gommés mais il se pourrait bien qu’on assiste dans les prochains mois à une véritable battle des genres entre les deux Boss du foot-game !

(Retrouvez une vidéo comparative des visages des joueurs du Real Madrid entre PES 2015 et FIFA 15 ici !)

 

 

One Response to [Preview] PES 2015

  1. Dieu dit :

    Je te l’avais peu annoncé, merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Design Downloaded from free wordpress themes download | free website templates download | Free Photoshop Brushes.